Du coup, je vais avoir ma statue au Musée Grévin ?

realnav

26/03/2017 - 22 ans - France - 75007

Du coup, je vais avoir ma statue au Musée Grévin ?

6h02. J’ai été élue avec un score de dictateur africain. 97% des suffrages exprimés en ma faveur. Drôle de gueule de bois. D’ordinaire, je rêve plutôt que je parcours le monde à dos d’orque ou que je suis poursuivie par Super Nanny dans un RER. Je me rendors. 8h12. Merde. C’était pas un rêve. Ils m’ont élue les cons. Un drôle de monsieur tout engoncé avec le nez pincé et l’air dévoué m’a apporté mon petit déjeuner "Il est l'hor mon seignor". Ouais ben ils sont où mes Trésors ? 9h34. Je réfléchis. Qu'est-ce que je pourrais faire dans l’intérêt commun et pour le bien collectif ? Je rachète l’auto-école qui m’a fait rater mon permis, je la nationalise et j’en vire le proprio, petit kiff perso. 10h00. Hollande a laissé Philae à l’Elysée. Paraît que Julie Gayet l’a jamais aimé. Je le rebaptise immédiatement Phildentaire et je l’emmène se promener. On descend les escaliers. Je devrais peut-être l'offrir à Hamon, paraît qu'il a besoin de fidèles. 11h45. Je propose 3 lois nécessaires au redressement du pays : l’interdiction des tatouages tribaux, l’abolition du prénom Thérébenthine (la pauvre fille de Duflot, faut absolument faire quelque chose pour elle) et surtout, j’oblige tout le monde à avoir « Ziggy » de Céline Dion en sonnerie de téléphone. Sous peine de 4 000 euros d’amende, un an de prison ferme et surtout, l’obligation de regarder l’interview de Pharell par Enora Malagré trois fois par jour pendant 15 ans. Et ouais les mecs, je l’avais dit : « tolérance zé-ro ». Et que je te fais passer ça à grand coup de 49-3 parce que je suis chef d'Etaaaat. Midi. Du coup, ça veut dire que je vais avoir ma statue au musée Grévin ? 13h50. Le téléphone sonne. Merde, c’est Emmanuel. Il veut le numéro de ma grand-mère. Elle l’a jamais rappelé, il l’avait emmenée dîner dans sa villa du Touquet, ça s’était bien passé, il comprend pas, il pensait que le feeling était bien passé. Ca me fait penser que j’ai pas répondu au texto de Baupin. «Non Denis, je ne retirerai pas ma plainte contre toi.» Envoyé. «Message reçu, je ne voulais pas t’importuner » Baupin beau parleur ou la définition de la lourdeur. 14h24. J’ai une de ces dalles, ils font quoi ici ? 14h38. Je vais noter l’Elysée sur Foursquare. 3 étoiles. C’est pas mal trois étoiles. Je mettrais bien une boule disco au plafond quand même, près de la moulure, celle de gauche au dessus de la porte. Pas sûr que ça passe. Je demanderai. 15h53. Putain mais ça va vraiment durer 5 ans ? Parce que je connais, t'arrives t'es Laetitia Casta, tu ressors t'es Bouteflika. 16h17. Merkel m’appelle, me félicite. Impossible de ne pas penser à sa période nudiste et à cette photo mythique. Je ris dans ma barbe. « Non, non Angela je vous écoute. Merci beaucoup, non non, vous ne me dérangez pas, vous tombez à poil. Euh au poil, j’allais vous appeler justement. » 17h59. C’est l’heure de l’apéro, ya quoi dans le frigo ? Parait que ya toujours du Pineau, en cas de visite surprise de Borloo. 19h. « Ziggy, il s’appelle Ziggy, je suis folle de l… » Oui, moi aussi j’ai dû changer ma sonnerie, cette loi c'était peut-être une connerie. C'est Jean-Vincent. Le traître, il m'appelle en numéro masqué, il savait que j'aurais pas décroché. Depuis que Nabilla l'a pris pour le président chinois, Placé veut se placer. 20h56 : ya Koh Lanta à la télé, ça fait pas très pro de regarder. 22h08. Je me suis fait défoncée. J'ai donné le code de l'Elysée au livreur, y'a ma nouvelle commande Asos qui est arrivée, apparemment "ça va à l'encontre du protocole de sécurité, je donne du grain à moudre à Elise Lucet, qui n'hésitera pas avant d'en faire un sujet sur les coulisses de l'Elysée". 23h01 : je sais pas pourquoi François parle de "cabinet noir", il est complètement daltonien le pauvre sarthois, il a pas vu que les toilettes étaient en bois ? Pourtant c'est facile, c'est comme les contrats de Pénélope. 23h59. Juste, les gens du musée Grévin : c’était une expression quand j’ai dit que riais dans ma barbe, j'en ai pas hein.